On parle de “marques fortes”, de “marques clivantes”. Faut-il nécessairement choquer pour sortir du lot ? Pas au sens où on en l’entend. Mais oui, il faut bousculer.

Bousculer les habitudes, bousculer les attentes, bousculer les paradigmes.

Les marques fortes suscitent l’adhésion pleine ou le rejet mais rarement l’indifférence.

Pourquoi ?

Parce que leur force est de répondre à un besoin viscéral. Pas d’en créer de nouveaux sortis du chapeau.

“L’empathie, la vision, la sensibilité et la créativité sont plus que jamais des qualités uniques pour les marques qui veulent elles aussi le devenir.”

Après 10 ans d’expérience dans des structures d’entreprise radicalement opposées (y compris un passage par l’armée), je me suis imprégnée malgré moi de ce qui rendait une marque puissante. Je suis même allée jusqu’à travailler en parallèle pour des marques fortes et d’autres totalement impersonnelles et transparentes. Il m’a fallu du temps pour comprendre que ces expériences parfois frustrantes sur le coup étaient en réalité d’une richesse inouïe.

A une époque où la notion d’engagement est dans toutes les bouches, j’ai à coeur d’accompagner les marques à fort potentiel dans la pleine expression de leurs forces et de leur différence. Parce que c’est cette différence et rien d’autre qui les aidera à passer un cap et à toucher le coeur de ces cibles à qui elles veulent tant de bien.

“In the social media era, it isn’t enough for your company to have slick ads or good deals. Consumers are looking for a company with values that they can identify with and makes them feel like they’re contributing to society.”

(Source : “How Patagonia Built a Cohesive Online Brand Identity — and How You Can Too”)